Visite de courtoisie de la Représentante de la Banque Ouest Africaine de Développement / Mission résidente au Burkina Faso à l'ALG

Coopération Inter-OIG

Le Directeur général de l’ALG a reçu en audience  la Représentante de la Mission résidente de la Banque Ouest Africaine de Développement au Burkina Faso,  le jeudi 22 juin 2017.

Après les mots de bienvenue du Directeur général, Madame Reine AYEVA/ BROOHM  dont c’est la première visite à la maison du Liptako a remercié le Directeur Général pour sa disponibilité et s’est dite réjouie d’être accueillie par un partenaire avec lequel son institution partage une longue histoire de coopération.

C’est, du reste, pour magnifier cette coopération entre les deux institutions que Monsieur Saidou OUA a estimé devoir réserver, le 6 janvier 2017, sa première visite à ce partenaire privilégié. Il a informé son hôte du jour des évolutions institutionnelles dans lesquelles s’est engagée l’ALG depuis la dernière session de la Conférence des Chefs d’Etat de l’ALG ténue à Niamey en janvier 2017.

 

La Répresentante de la BOAD, Mme Reine AYEVA  BROOHM au cours de l'entretien DU 22 JUIN 2017

Les discussions se sont par la suite focalisées sur l’état de la coopération entre les deux institutions notamment l’évolution des projets menés en tandem.

Pour rappel il faut noter que la BOAD est un des premiers partenaires financiers de l’ALG et qu’elle a eu à financer plusieurs projets au profit des populations de la Région du Liptako-Gourma. Parmi ces projets on peut citer entre autres : le Projet de construction et de bitumage de la route Bandiagara – Bankas-frontière du Burkina, entre le Mali et le Burkina pour un montant de  20 536 000 000 F.CFA ; le Projet d’hydraulique villageoise et pastorale dans le Département de Tillabéri au Niger – PHALG2 (achevé en 2007) pour un montant de 3 544 000 000 F.CFA ; le Projet d’aménagements hydro agricoles dans la région du Liptako-Gourma au Burkina – PHALG3 pour un montant de 5 418 000 000 de F.CFA ; le Projet de routes secondaires inter-Etats volet Burkina, Markoye-Frontière du Mali et Markoye-Frontière du Niger pour un montant de 3 157 000 000 F.CFA etc.

Actuellement, les deux Organisations travaillent ensemble sur un programme  transfrontalier de préservation des terres de culture et de récupération des terres dégradées en adaptation aux changements climatiques dans la région du Liptako- Gourma.

Avant de prendre congé, Reine AYEVA /BROOHM a demandé des éclaircissements sur des projets et programmes et renouvelé sa disponibilité ainsi que celle de son équipe à œuvrer aux côté de l’ALG pour atteindre ses objectifs au profit des populations de la zone.

Le Directeur général pour sa part, a, une fois encore remercié la Représentante et lui a demandé de bien vouloir transmettre sa reconnaissance ainsi que celle des populations de la région au Président de la BOAD.