Coopération ALG/UEMOA

Cérémonie de rétrocession de marchés à bétail aux communes bénéficiaires

Le Directeur général de l’ALG, Monsieur Saidou OUA a participé le 10 septembre dernier, à Balleyera (Région de Tillabéri), à la cérémonie de rétrocession des marchés à bétail transfrontalier de Belleyara et de Tera.

La cérémonie a été présidée par le Ministre délégué, chargé de l'élevage du Niger, M Mohamed Boucha,  en présence du Gouverneur de la région de Tillabéry, du Commissaire chargé de la sécurité alimentaire, de l'agriculture, des mines et de l'Environnement de l'UEMOA, du coordonnateur national du PRAPS, de la coordinatrice du PPAAO Niger, des autorités administratives, coutumières et religieuses communales et de plusieurs cadres nationaux et régionaux de l'élevage.

Dans un important discours qu’il a prononcé à cette occasion, le Directeur Général de l’ALG a dit toute sa satisfaction pour cette collaboration entre l’UEMOA et l’ALG. Ainsi dira t-il : « cette collaboration a enrichi chacun de nous en savoir-faire, en savoir-être, bref en expériences valables, et cela au profit des communautés rurales. Je souhaite que de telles relations de complémentarité, voire de subsidiarité et/ou de synergie, puissent être mises en exergue chaque fois que cela est nécessaire, afin de conduire avec efficacité et efficience, les actions visant l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, constituées en grande partie d’agropasteurs. Cette collaboration a ainsi permis à l’ALG de jouer le rôle d’Agence d’exécution ou de bras technique auprès d’autres Organisations intergouvernementales (OIG) de la région ouest africaine ».

Le Niger totalise, apprend-on, plus de 635 marchés à bétail dont le rôle dans la mobilisation des ressources financières pour l'Etat et les collectivités territoriales nécessite une bonne maîtrise des transactions commerciales et un bon contrôle de la Santé Animale. Les marchés à bétail que la commission de l'UEMOA et l'ALG rétrocèdent au Niger sont d'une superficie de 3 hectares chacun pour un montant de 250.000.000 F.CFA. Ces marchés disposent de toutes les commodités dont une clôture, des abreuvoirs, de rampe d'embarcations, un magasin de stockage, des hangars de négoce, des box pour gros et petits ruminants, un parc de vaccination, un bloc administratif et vétérinaire, un logement pour l'agent de l'élevage, un gardien, un forage, de latrines entre autres. « La construction de marchés à bétail dans les pays membres de l’ALG est on ne peut plus pertinente. A cet effet, les complexes d’infrastructures construits à grands frais à Balleyara et Téra, constituent-ils une modernisation de ces lieux économiques de très grande importance pour les acteurs de la filière bétail/viande et leur confère une plus grande sécurité. La fin de la cérémonie à été marquée par la visite du centre de collecte de lait d’himalayens et d'une litière de Niamey. Vous pouvez télécharger le discours du Directeur Général de l’ALG ci-dessous