Création

 

De gauche à droite les trois chefs d’états : Feu Général Aboubacar Sangoulé LAMIZANA, Général Moussa TRAORE et Feu Amani DIORI

Dès les premières années de leurs indépendances, le Burkina Faso, la République du Mali et la République du Niger ont entrepris de développer la solidarité et la coopération entre leurs Etats dans un cadre régional et ce, en vue du développement intégré et harmonieux de la région du Liptako-Gourma, située à cheval sur leurs frontières communes.

Cette volonté s’est traduite par la signature le 03 décembre 1970, à Ouagadougou (Burkina Faso), par les Chefs d’Etat du Burkina Faso, de la République du Mali et de la République du Niger, du Protocole d’Accord portant création de l’Autorité de développement intégré de la région du Liptako-Gourma (ALG).

 

En posant cet acte, les Chefs d’Etat entendaient en particulier mettre l’accent sur la mise en valeur optimale des ressources minières, énergétiques, hydrauliques, agropastorales et piscicoles de la Région du Liptako-Gourma.

La décision des trois Etats de créer une institution ayant pour vocation la promotion socio-économique d’une région commune fut à l’époque novatrice. En effet, l’ALG est une des toutes premières organisations sous-régionales d’intégration en Afrique de l’Ouest.