mercredi, mai 22, 2024
spot_img

PRESENTATION

Dans le souci d’améliorer les activités relatives à l’exploitation durable et efficiente des ressources minières dans les Etats du Liptako-Gourma en faveur de ses populations, le Secrétariat Exécutif de l’Autorité du Liptako-Gourma en collaboration avec les services techniques de ses trois (3) Etats membres a initié et participé à plusieurs actions (projets, programmes). Les tableaux ci-dessous récapitulent les projets et programmes réalisés, en cours de réalisation et les recherches de financement auprès des partenaires techniques et financiers.

Les enjeux des projets sont très divers d’un territoire à l’autre, néanmoins, le projet peut proposer son accompagnement en collaboration avec les acteurs pour différents aspects :

  • L’accès à l’eau pour les populations (l’utilisation de l’eau est nécessaire pour le traitement du minerai, aussi, le creusage d’un forage, la plupart du temps, est indispensable. Ce forage sera organisé de telle sorte que les populations de la collectivité locale puissent bénéficier de cet apport en eau. Cela pourra vouloir impliquer le creusage de citernes, la mise en place de clarinettes de vannes, de PMH relais, etc.) ;
  • La dépollution naturelle des eaux de surface ;
  • Le développement d’activités agricoles (jardins potagers familiaux, pépinières, cultures diverses – manioc, moringa, etc.) qui pourront à la fois créer des activités rémunératrices pour les jeunes, mais aussi des activités rémunératrices alternatives pour les femmes enceintes qui devaient souvent travailler au concassage des quartz ou des granites sur les sites miniers ;
  • la restauration des terres dégradées par l’exploitation minière artisanale;
  • Mise en place de toilettes et douches collectives à récupération des excrétas pour la fabrication d’engrais naturels ;
  • Scolarisation ou rescolarisation des enfants ;
  • Suivi sanitaire des populations ;
  • Digitalisation des échanges économiques ;
  • La formalisation définitive de l’exploitation minière artisanale ;
  • La valorisation des sous-sols des trois Etats membres ;
  • Etc

Le tableau ci-dessous récapitule les études réalisés :

 

 

Projets /Programmes Montant Source de financement Année de réalisation
Réalisation d’une étude de préfaisabilité d’un projet de géophysique 45 000 000 ALG 2021
Réalisation d’une étude d’identification et d’évaluation des chaines d’approvisionnement en or issu de l’artisanat minier et la petite mine dans les Etats Membres du Liptako – Gourma 20 000 000

 

Fonds UE – OCDE 2018
Étude de faisabilité pour le développement de cellules multipartites de suivi des risques dans les zones de production artisanale dans les Etats membres du Liptako-Gourma 10 000 000 Fond Coopération Suisse – OCDE 2020
Programme de renforcement des capacités des acteurs pays sur le Guide OCDE à l’attention des parties prenantes des chaînes d’approvisionnement en minerais, notamment en or, dans les trois États membres de l’ALG (Première phase) 45 000 000.

 

– Collaboration ALG/OCDE 2019-2020
Elaboration d’un programme de développement minier 100 000 000
(Don)
– PNUD 1973
Elaboration d’un programme de développement minier (2ème phase) 142 000 000

(Don)

– PNUD 1976

Le tableau (1) ci-dessous récapitule les projets et programmes déjà réalisés :

Tableau :1

Projets /Programmes Montant Source de financement Année de réalisation
Réalisation d’une étude de préfaisabilité d’un projet de géophysique 45 000 000 ALG 2021
Réalisation d’une étude d’identification et d’évaluation des chaines d’approvisionnement en or issu de l’artisanat minier et la petite mine dans les Etats Membres du Liptako – Gourma 20 000 000

 

Fonds UE – OCDE 2018
Étude de faisabilité pour le développement de cellules multipartites de suivi des risques dans les zones de production artisanale dans les Etats membres du Liptako-Gourma 10 000 000 Fond Coopération Suisse – OCDE 2020
Programme de renforcement des capacités des acteurs pays sur le Guide OCDE à l’attention des parties prenantes des chaînes d’approvisionnement en minerais, notamment en or, dans les trois États membres de l’ALG (Première phase) 45 000 000.

 

– Collaboration ALG/OCDE 2019-2020
Elaboration d’un programme de développement minier 100 000 000
(Don)
– PNUD 1973
Elaboration d’un programme de développement minier (2ème phase) 142 000 000

(Don)

– PNUD 1976
Séminaire sur la promotion des petites et moyennes exploitations minières 12 000 000

(Subvention)

– BID 1988
Séminaire sur la promotion des petites et moyennes exploitations minières (2ème phase) 18 000 000

(Subvention)

– BID 1990
Evaluation et valorisation des gîtes aurifères 22 916 400

(Don)

– CEA 1993
Etude sur la législation des petites mines 10 000 000

(Subvention)

– BID 1998
Etude du programme de production régionale d’engrais phosphatés 97 000 000

(Don)

– Fonds de la CEDEAO 1989
Géophysique aéroportée de la région du Liptako Gourma 841 000 000 PNUD 1973

Le tableau (2) ci-dessous récapitule les projets et programmes en cours de réalisation et de recherche de financement auprès des partenaires techniques et financiers :

Projets /Programmes Objectif global                  Objectifs spécifiques Cout du programme/

Projet

Etat d’avancement

Observations

Réalisation d’une étude de faisabilité d’un Projet de levé géophysique aéroportée sur les bassin sédimentaires des trois pays membres du Liptako-Gourma

 

L’objectif général de cette étude de faisabilité est de proposer des scénarios pour confirmer dans le détail les estimations approximatives de l’étude de préfaisabilité préalable des facteurs techniques, économiques, juridiques, opérationnels, temporels et les points centraux de l’idée ou le concept de la couverture géophysique aéroportée des bassins sédimentaires dans les trois (3) Etats du Liptako-Gourma. De façon spécifique, cette étude de faisabilité traitera plusieurs actions parmi lesquelles :

– réaliser la campagne de promotion du CONCEPT ;

– réaliser l’étude technique, qui portera aussi sur les investissements et les dépenses spécifiques aux technologies qui devraient être impliquées pour la réalisation du CONCEPT ;

– réaliser l’étude financière avec estimation des coûts à encourir pour la réalisation du CONCEPT ;

– réaliser l’étude des aspects administratifs et législation(s) existante(s) qui pourraient être applicables au CONCEPT ;

– réaliser l’étude d’impact environnemental et social du CONCEPT

– établir un plan d’affaire du Projet avec stratégie(s), plans tactiques, etc.

 

US$93 995_~56 115 000 FCFA Une structure internationale spécialisée en géophysique basée en Afrique du Sud nommée EXIGE est chargée de la réalisation de l’étude.

Le financement de l’étude est assuré par le secrétariat Exécutif de l’Autorité de développement des Etats du Liptako-Gourma. La durée de l’étude est prévue pour 12 mois.

La phase de contractualisation est en cours.

 

Projet de levé géophysique aéroportée sur les bassin sédimentaires des trois pays membres du Liptako-Gourma

 

L’objectif global du projet est de déterminer les éléments de connaissance pour la réalisation d’un projet de cartographie par levé géophysique aéroportée, de l’ensemble des bassins sédimentaires des pays membres de l’ALG.

 

– Réaliser la couverture géophysique aéroportée des bassins sédimentaires sur l’étendue des superficies des trois (3) Etats ;

– Appliquer la méthode gravimétrie scalaire couplée à la magnétométrie pour le levé régional ;

– Mettre en valeur le potentiel minier et pétrolier des Etats membres du Liptako-Gourma ;

– Etc.

 

US$17M_~10 540 000 000 FCFA L’étude de préfaisabilité du projet jugée positive qui a permis d’aller vers l’étude de faisabilité est en cours de démarrage.

Le mode de financement retenu est le Multi-clients interne. Le Multi-clients consiste à recourir à des financements par les opérateurs pétroliers. L’exécution en interne sera réalisée par les services géologiques avec la formation et l’appui d’expert.

Financement : Budget ALG

Le financement du projet, estimé à US$ 17M. Réalisation en interne (étude de préfaisabilité)

Programme d’Actions pour la Promotion et le développement de l’Industrie Extractive dans la zone du Liptako Gourma (PAPIE/ALG) Objectif global de l’élaboration du programme est de doter le service de l’Industrie et des Mines d’un plan d’actions dans l’optique de contribuer à l’émergence des Etats membres de la région du Liptako-Gourma dans le domaine de l’exploitation responsable des ressources minérales.

 

– Renforcer les capacités des services géologiques et améliorer la gouvernance minière des Etats membres de la région du Liptako-Gourma

– Favoriser le développement et l’encadrement de la petite mine et du secteur minier artisanal dans la zone du Liptako-Gourma

– Assurer la préservation de l’environnement

 

Coût du projet:     202 125 000 F CFA Les résultats d’une mission circulaire tenue en fin 2016 dans les trois Etats membres ont permis d’élaborer les termes de référence pour le recrutement d’un Cabinet en vue d’élaborer un plan d’action pour la promotion et le développement de l’industrie extractive en adéquation avec la gestion de l’environnement dans les Etats membres. Les partenaires techniques intervenants dans le secteur ont été également consultés. La sixième réunion des responsables des services géologiques tenue en octobre 2018 à Ouagadougou a permis la validation le document des termes de référence.

La recherches de financement est en cours

 

Mise en place de 2 projets ASM pilotes dans chacun des trois pays couverts par l’ALG selon le savoir-faire de la société Barksanem™, Inc. (USA), L’objectif global de la démarche est de contribuer, par les 2 projets pilotes dans chacun des trois pays membres de l’ALG, à la formalisation de l’orpaillage, au développement économique des micro-collectivités d’orpailleurs et des villages des territoires cibles et à mettre en place des protocoles simples de préservation de l’environnement et de remédiation des sols.

Le projet permettra de continuer avec la mise en place des Comités multipartites d’Evaluation et de Suivi des Risques (CESR) dans les différents sites sélectionnés en lien avec le Comité national d’Evaluation et de Suivi des Risques (CESR) du pays concerné.

 

– Développer les bonnes pratiques et la gouvernance du sous-secteur de manière à en faire un ???

– Promouvoir des bonnes pratiques pour atténuer significativement les risques de conflit ainsi que les risques sur l’environnement, sur la santé, la sécurité des personnes et des matériels ;

– Harmoniser la légalisation de l’activité EMAPE et de la vente de la production ;

– Monter des schémas de vente qui correspondent aux exigences du marché international (système CRAFT, Guide de l’OCDE, Chartes de l’ONU sur les droits humains, etc.)

– Pérenniser les actions dans les Etats et niveau régional ;

– Etc.

 

 

 

Coût du projet :      2 881 418 798 F CFA

 

Le document des termes de référence a été élaboré en collaboration avec les services techniques des trois Etats. La réunion des responsables des services géologiques et minières tenue en décembre 2021 à Bamako a permis de valider le document des termes.

Création de coopératives d’orpailleurs et organisation (un travail de recensement en amont de la mise en place, permettra de faire le point sur les réalités sociologiques de la communauté des orpailleurs et des autres communautés villageoises du territoire ciblé.

Ce projet permettra entre autres :

La création d’une coopérative, ou autre structure adéquate en fonction des lois en vigueur ; d’intégrer les orpailleurs femmes comme hommes ; de recenser les enfants à scolariser ou rescolariser et d’accompagner et former ces orpailleurs ainsi organisés en vue de l’amélioration des pratiques et de la sécurisation humaines et environnementale des sites d’orpaillage).

Les carnets de santé universel seront octroyés aux artisans ainsi qu’à leurs familles.

Etc.

 

La recherche de financement est en cours