mercredi, mai 22, 2024
spot_img

PRESENTATION

Le Service Agriculture, Ressources Animales et Halieutiques a attribution : 

  • identifier les projets ou programmes dans le domaine de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques ; 
  • organiser et/ou réaliser les travaux d’étude technique ; 
  • élaborer les termes de référence des études ; 
  • assurer le suivi et l’évaluation des projets et programmes du service ; 
  • élaborer les rapports d’activités. 

L’agriculture, les ressources animales et halieutiques sont des activités essentiellement rurales qui emploient la plus grande partie des populations des pays du Liptako-Gourma (environ 80% selon les sources). Elles fournissent l’essentiel de l’alimentation de la population, des revenus et des emplois. Elles sont à l’origine de la création des petites à grandes entreprises privées que sont les unités de transformation et les agro-industries. 

Les principales productions végétales sont les céréales (mil, sorgho, maïs, riz), les légumineuses (niébé, soja, sésame), les cultures de rente (coton, arachide) et les racines et tubercules (igname, patate), les cultures maraîchères et fruitière.  

Au niveau des ressources animales, il y a les bovins, les petits ruminants, les porcins, les asins, les camelins et la volaille. Une diversité de productions existe principalement les silures et les tilapias. 

Cependant, le développement des productions agropastorales et halieutiques est immense et largement sous exploité. En effet, moins de 21% des terres arables de la région sont mises en valeur chaque année. Le potentiel de terres de pâturage est tout autant important en dépit de l’avancée de la désertification et de la poussée du front agricole et de l’urbanisation, qui limite le potentiel fourrager de vastes étendues de terres. Malgré un potentiel en eau de surface et souterraine important, les superficies irriguées, qui renforcent la résilience face aux changements climatiques, reste très insuffisantes (4%).  

La situation alimentaire et nutritionnelle demeure précaire. Elle est marquée par des cycles récurrents de crises qui confinent plus de 10% de la population dans la précarité 

C’est dans ce contexte que les Etats ont décidé de mettre en œuvre, à travers les différents plans, politiques, stratégies, projets et programmes, des reformes en vue d’une transformation structurelle et qualitative de ces sous-secteurs afin d’assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire et de développer la chaîne de valeur des productions nationales pour générer des revenus, créer des emplois et bâtir des économies créatrices de croissance. 

Etudes de faisabilité d’un Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région du Liptako-Gourma

  • Objectif : contribuer à la réduction de la pauvreté structurelle, de la vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle.
  • Résultats attendus :
    • Accroissement des capacités de réponse des ménages pauvres et très pauvres face aux chocs externes ;
    • Amélioration de l’accès à une alimentation suffisante et diversifiée pour les pauvres et très pauvres à travers l’augmentation et la diversification de l’offre alimentaire ;
    • Amélioration du statut nutritionnel des groupes cibles de la « fenêtre d’opportunités des 1000 premiers jours de la vie » ;
    • Renforcer les capacités de planification, coordination, de suivi- évaluation des équipes régionale et nationales en charge de la gestion du programme.
  • Financement : FAO

Etudes de faisabilité technico-économique du Programme quinquennal de développement de l'élevage dans les Etats du Liptako-Gourma, phase 2 (PDELG 2

  • Objectif : contribuer à la transformation durable des chaînes de valeurs des animaux afin qu’elles puissent mieux assumer leur rôle dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, l’augmentation et la sécurisation des revenus des producteurs, et l’amélioration de la résilience des populations pauvres dans les zones rurales et urbaines
  • Résultats attendus :
    • Accroissement de la qualité, de la disponibilité et de l’accès aux ressources pastorales pour l’émergence des systèmes de production animale porteurs ;
    • Réduction de la mortalité et de la morbidité du bétail ruminant à travers le renforcement des services vétérinaires et la promotion de la santé publique vétérinaire ;
    • Amélioration de la compétitivité des filières ruminantes et de l’accès des communautés pastorales et agro-pastorales à des marchés porteurs et sécurisés ;
    • Renforcement de la capacité des acteurs de la chaîne de valeur des ruminants et des agents du projet par l’organisation de formations ciblées répondant aux besoins de leurs corporations
  • Financement : BID

Etude de faisabilité technico-économique du Projet de soutien des méthodes de protection des plantes et des cultures agricoles dans la Région du Liptako-Gourma, phase 2

  • Objectif : réaliser une étude de faisabilité technico-économique du Projet de soutien des méthodes de protection des plantes et des cultures agricoles dans la Région du Liptako-Gourma, phase 2.
  • Résultats attendus :
    • Evaluation finale de la 1ère phase du projet de renforcement des moyens de protection des végétaux et des denrées stockées dans les Etats du Liptako-Gourma ;
    • Diagnostic de la situation actuelle ;
    • Document du Projet de soutien des méthodes de protection des plantes et des cultures agricoles dans la région du Liptako-Gourma, phase ;
    • Document d’étude d’impact environnemental et social (EIES) et le plan de gestion des impacts environnementaux et sociaux (PGES)
  • Financement : BADEA

Etudes de faisabilité d’un Programme Régional de Développement de la Pêche et de l’Aquaculture dans la Région du Liptako-Gourma (Burkina, Mali, Niger)

  • Objectif : Améliorer durablement la contribution de la pêche et de l’aquaculture à la sécurité alimentaire et à la lutte contre la pauvreté dans la Région du Liptako-Gourma.
  • Résultats attendus :
    • Aménagement et la valorisation des pêcheries ;
    • Promotion et intensification de la pisciculture et des autres formes d’élevage aquacole ;
    • Valorisation optimale des ressources halieutiques et aquacoles ;
    • Renforcement des capacités des acteurs du secteur de la pêche et de l’aquaculture ;
    • Promotion de la recherche d’accompagnement dans le secteur de la pêche et l’aquaculture.

Financement : FKDEA

Programme quinquennal de développement de l'élevage dans les Etats du Liptako-Gourma, phase 1 (PDELG 1)

  • Présentation : a été élaboré avec l’appui de la BADEA et mise en œuvre à travers six composantes  l’élevage est l’activité centrale dans la Région du Liptako-Gourma. Les diverses études et les analyses ont démontré qu’il demeure un créneau porteur de croissance économique. Aussi, des relations entre les communautés pastorales, relations liées aux mouvements transfrontaliers et au commerce du bétail, place l’élevage comme une activité d’intégration entre les trois Etats membres du Liptako-Gourma. Le programme de développement de l’élevage dans la Région du Liptako-Gourma qui a été officiellement lancé, le 25 avril 2005 à Gao, au Mali, par les trois Chefs d’Etat des Pays membres de l’Autorité du Liptako-Gourma (ALG). le PDELG1 a été élaboré avec l’appui de la BID et mise en œuvre à travers 7 composantes.
  • Objectif : assurer la promotion économique des communautés par l’augmentation des revenus, maintenir et garantir la durabilité de la sécurité alimentaire
  • Financement : BID
  • Partenaires : BIDC
  • Résultats atteints :

COMPOSANTE A :

  • Santé animale :
    • 43 parcs de vaccination
    • 1 laboratoire
    • 7 postes vétérinaires
    • 26 trousses d’équipements
  • Hydraulique pastorale
    • 19 puits à grands diamètres
    • 6 surcreusements de mares
    • 2 forages équipés de pompes solaires
  • Aménagements pastoraux
    • 100 ha de berges protégés
    • 2800 ha de restauration des parcours dégradés
    • 120 ha de promotion de la culture du bourgou2
    • Formations des producteurs
    • plus de 10 000 producteurs formés.

 

COMPOSANTE B :

  • 0 Magasins d’intrants :
  • 515 tonnes de SPAI
  • 1 mini-laiterie

 

COMPOSANTE C :

  • 2 marchés à bétail
  • 4 aires d’abattage
  • 1 abattoir

 

COMPOSANTE D :

  • 83 km de pistes rurales

 

COMPOSANTE E

  • 1 siège de Programme
  • 3 véhicules

 

COMPOSANTE F :

  • 1 manuel de procédure
  • 3 études sur la transhumance

 

COMPOSANTE G

  • 6 audits réalisés

Projet de Renforcement des Moyens de Protection des Végétaux et des Denrées Stockée dans la Région du Liptako-Gourma (PRMPVDS-ALG)

  • Présentation : le PRMPVDS-ALG a été élaboré avec l’appui de la BADEA et mise en œuvre à travers six composantes :
    • Pilotage du projet aux niveaux national et régional, et renforcement du réseau de surveillance et de signalisation précoce
    • Renforcement des moyens d’intervention et de lutte antiacridienne et contre les autres ravageurs ;
    • Amélioration de l’utilisation des produits phytosanitaires et de la gestion intégrée des ravageurs ;
    • Renforcement des capacités des ressources humaines ;
    • Appui institutionnel à l’Unité d’Exécution du Projet (UEP) et à l’Unité de Coordination du Projet (UCP) ;
    • Services de consultation
  • Objectif : améliorer la sécurité alimentaire dans les trois États membres par l’augmentation de la production agricole et la réduction des pertes causées par les ennemis des cultures et des denrées stockées
  • Résultats atteints :
    • Evaluation finale de la 1ère phase du projet de renforcement des moyens de protection des végétaux et des denrées stockées dans les Etats du Liptako-Gourma ;
    • Diagnostic de la situation actuelle ;
    • Document du Projet de soutien des méthodes de protection des plantes et des cultures agricoles dans la région du Liptako-Gourma, phase ;
    • Document d’étude d’impact environnemental et social (EIES) et le plan de gestion des impacts environnementaux et sociaux (PGES)

Financement : BADEA

Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région du Liptako-Gourma

  • Objectif : contribuer à la réduction de la pauvreté structurelle, de la vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle.
  • Résultats attendus :
    • Accroissement des capacités de réponse des ménages pauvres et très pauvres face aux chocs externes ;
    • Amélioration de l’accès à une alimentation suffisante et diversifiée pour les pauvres et très pauvres à travers l’augmentation et la diversification de l’offre alimentaire ;
    • Amélioration du statut nutritionnel des groupes cibles de la « fenêtre d’opportunités des 1000 premiers jours de la vie » ;
    • Renforcer les capacités de planification, coordination, de suivi- évaluation des équipes régionale et nationales en charge de la gestion du programme.
  • Financement : FAO

Programme quinquennal de développement de l'élevage dans les Etats du Liptako-Gourma, phase 2 (PDELG 2)

  • Objectif : contribuer à la transformation durable des chaînes de valeurs des animaux afin qu’elles puissent mieux assumer leur rôle dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, l’augmentation et la sécurisation des revenus des producteurs, et l’amélioration de la résilience des populations pauvres dans les zones rurales et urbaines
  • Résultats attendus :
    • Accroissement de la qualité, de la disponibilité et de l’accès aux ressources pastorales pour l’émergence des systèmes de production animale porteurs ;
    • Réduction de la mortalité et de la morbidité du bétail ruminant à travers le renforcement des services vétérinaires et la promotion de la santé publique vétérinaire ;
    • Amélioration de la compétitivité des filières ruminantes et de l’accès des communautés pastorales et agro-pastorales à des marchés porteurs et sécurisés ;
    • Renforcement de la capacité des acteurs de la chaîne de valeur des ruminants et des agents du projet par l’organisation de formations ciblées répondant aux besoins de leurs corporations
  • Financement : BID

Projet de soutien des méthodes de protection des plantes et des cultures agricoles dans la Région du Liptako-Gourma, phase 2

  • Objectif : réaliser une étude de faisabilité technico-économique du Projet de soutien des méthodes de protection des plantes et des cultures agricoles dans la Région du Liptako-Gourma, phase 2.
  • Résultats attendus :
    • Evaluation finale de la 1ère phase du projet de renforcement des moyens de protection des végétaux et des denrées stockées dans les Etats du Liptako-Gourma ;
    • Diagnostic de la situation actuelle ;
    • Document du Projet de soutien des méthodes de protection des plantes et des cultures agricoles dans la région du Liptako-Gourma, phase ;
    • Document d’étude d’impact environnemental et social (EIES) et le plan de gestion des impacts environnementaux et sociaux (PGES)
  • Financement : BADEA

Programme Régional de Développement de la Pêche et de l’Aquaculture dans la Région du Liptako-Gourma (Burkina, Mali, Niger)

  • Objectif : Améliorer durablement la contribution de la pêche et de l’aquaculture à la sécurité alimentaire et à la lutte contre la pauvreté dans la Région du Liptako-Gourma.
  • Résultats attendus :
    • Aménagement et la valorisation des pêcheries ;
    • Promotion et intensification de la pisciculture et des autres formes d’élevage aquacole ;
    • Valorisation optimale des ressources halieutiques et aquacoles ;
    • Renforcement des capacités des acteurs du secteur de la pêche et de l’aquaculture ;
    • Promotion de la recherche d’accompagnement dans le secteur de la pêche et l’aquaculture.

Financement : FKDEA