mercredi, mai 22, 2024
spot_img

PRESENTATION

La mise en place d’une infrastructure de communication assurant le désenclavement des zones rurales de la région est la condition nécessaire non seulement pour lutter contre la pauvreté, mais aussi pour améliorer les relations entre les populations, renforcer les capacités d’intervention des acteurs de développement ainsi que l’intégration à la base.

L’amélioration et l’entretien du réseau routier revêtent une importance particulière dans la stratégie de développement des Etats du Liptako-Gourma. Les Autorités des trois pays membres sont en effet conscientes de ce problème et d’importants moyens ont déjà été mis en œuvre pour l’amélioration du réseau de transport rural, mais ces efforts demeurent encore insuffisants pour couvrir toute la région et renforcer l’intégration en développant la complémentarité et la coopération de proximité. 

L’importance des coûts de transport et de communication ainsi que les conditions d’accès difficiles à l’intérieur de la zone constituent un frein au développement de la commercialisation, et c’est ainsi que les paysans se limitent à l’autoconsommation en matière de production agricole malgré l’existence d’importantes zones à sols très fertiles qui continuent de subir une jachère sauvage.

  • Renforcer la disponibilité des infrastructures et équipements socio-économiques de base
  • Désenclaver les zones de production agro-sylvo-pastorale et halieutique
  • Améliorer l’interconnexion des zones frontalières
  • Contribuer au désenclavement interne des Etats pour les besoins d’intégration et de développement socio-économique
  • Améliorer les conditions de vie des populations et l’accessibilité au service de base
  • Contribuer à la promotion des services abordables, largement diffusés
  • Renforcer l’expertise nationale et sous régionale dans le développement, la mise en place et la gestion des TIC.

ENJEUX

  • L’enclavement intérieur de certaines zones dont celle de la Région du Liptako-Gourma demeure un problème à résoudre.
  • Le désenclavement interne des Etats de l’ALG pour les besoins d’intégration et de développement socio-économique.
  • Le faible accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC)
  • L’harmonisation des couts de communication par rapport au revenu moyen des citoyens et l’incitation à l’interconnexion des infrastructures d’économie numérique des Etats membres, d’autre part.

 

PERSPECTIVES

Les projets et programmes ci-après sont en perspective :

  • Projet de construction du chemin de fer des mines : Bretelle Dori-Tambao-Ansongo-Gao-Bourem-Tombouctou avec pour objectif global du projet de contribuer au désenclavement de la Région du Liptako-Gourma et au renforcement des infrastructures de la boucle ferroviaire en projet, pour les besoins d’intégration et de développement des régions à potentiels minier, industriel et agricole
  • Programme de Transport Routier Rural avec pour objectif global du programme le développement du transport routier rural, la lutte contre la pauvreté dans la Région du Liptako-Gourma par le désenclavement routier rural et le développement du secteur du transport rural
  • Projet sous-régional de réalisation d’un point d’échange internet entre les Etats membres de l’ALG avec pour objectif global l’élaboration d’une stratégie pour la production et la consommation de contenus locaux, la création des conditions pour attirer les fournisseurs de contenus internationaux tels que Google, Akamai, Netflix, Amazon, Iroko+, etc. à s’implanter dans la sous-région ALG
  • Projet de construction et de bitumage de 512 km de routes secondaires inter-Etats dans la région du Liptako-Gourma avec pour objectif global du projet de contribuer à la mise en œuvre des actions entrant dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, notamment la recherche de la sécurité alimentaire et la lutte contre la désertification, l’approvisionnement des marchés actifs de chaque côté des frontières et le développement des activités entrant dans la promotion du secteur social, le renforcement des échanges au-delà des frontières nationales en engendrant une complémentarité économique entre les différentes communautés
  • Second Programme Régional d’infrastructures de santé dans la région du Liptako-Gourma avec pour objectif global de l’étude d’établir la faisabilité d’un second programme d’infrastructures de santé en vue de l’amélioration de la couverture sanitaire des populations de la région du Liptako-Gourma conformément aux plans de développement sanitaire respectifs des différents Etats membres, par la mise en place d’infrastructures de santé fonctionnelles
  • Etude et expertise sur les télécommunications au Burkina, Mali et Niger, financement PNUD
  • Assistance technique dans le domaine des télécommunications, financement UIT
  • Etude de faisabilité de la route Dori-Téra-Niamey et étude socioéconomique de sa zone d’influence, financement USAID
  • Etudes techniques d’exécution de la route Yako-Ouahigouya-frontière du Mali, financement BID
  • Etudes socio-économiques de la route Mopti-frontière du Burkina Faso, financement BID
  • Etude relative à l’aménagement de la route Dori-Téra, entre le Burkina et le Niger, financement FAD
  • Etude technico-économique de trois tronçons du programme prioritaire de routes secondaires inter-Etats , financement BADEA
  • Etude du programme d’urgence de routes secondaires inter-Etats
  • Etude de faisabilité du programme de renforcement des structures sanitaires, financement FAD
  • Actualisation des études du projet santé volet Niger, financement FAD
  • Identification des tracés des bretelles Tambao-Ansongo et Dori-Téra-Niamey dans le cadre de l’étude intégrée du désenclavement de la Région du Liptako-Gourma, financement CEA
  • Etude du cadre institutionnel de l’aménagement du bief Tombouctou – Gaya, financement PNUD
  • Premier programme de télécommunications du Liptako-Gourma, financement BAD ,AFD et appui institutionnel de l’UIT
  • Construction et bitumage de la route Yako-Ouahigouya, financement FED
  • Construction en terre moderne de la route Kaya-Dori, financement Coopération Italienne
  • Construction et bitumage de route Ouagadougou-Kaya, financement Coopération Allemande (KFW)
  • Travaux d’aménagement du tronçon nigérien de la route Dori-Téra-Niamey, financement Contribution partielle du FED
  • Aménagement de la Route Dori-Téra et de facilitation du transport routier sur le corridor Ouagadougou-Dori-Téra-Niamey, financement FAD
  • Construction et aménagement en terre moderne des tronçons de routes secondaires inter-Etats Markoye Frontière du Mali et Markoye Frontière du Niger, au Burkina Faso ; financement Coopération belge
  • Réhabilitation et/ou construction et équipement de structures de santé au Burkina Faso et au Mali ,financement FAD
  • Construction du siège de l’ALG, financement Coopération Chinoise
  • Réalisation du Schéma d’aménagement du bief fluvial Tombouctou Gaya, Fonds Propre ALG et Appui financier du PNUD